logo

Pulp fiction

Illustration pour la danse Pulp fiction

Pulp Fiction, ce film de Quentin Tarentino sorti en 1994. Et sa scène culte de danse...
Moment iconique où Mia Wallace, la femme du truand Marsellus, participe à un concours de twist avec Vincent Vega, chargé de lui tenir compagnie. « Je voulais qu'il y ait une tension. C'est la femme du patron, intouchable, elle est canon et elle a un côté bad girl. Ce sont les paramètres avec lesquels j'ai travaillé, explique la costumière. Devant le peu de moyens à mettre dans le vestiaire et la grande taille de l'actrice, elle coupe un pantalon noir déjà trop court. Des mules Chanel aux pieds pour rappeler son statut de femme du parrain et le tour est joué pour le bas. Quant à la chemise, il s'agit de la version féminine d'une chemise d'homme, structurée grâce à un col aux pointes évasées. Petit détail : ce haut noir sous le chemisier déboutonné qu'on retrouvera plus tard lorsque Vincent lui administrera la fameuse piqûre d'adrénaline. Dans un article, Uma Thurman explique qu'elle appréhendait cette scène. « J'étais maladroite, raide et timide » John Travolta raconte : « Quentin voulait un twist. Je lui ai dit : À 8 ans, j'ai gagné un concours de twist, j'en connais toutes les versions. Tu devrais ajouter d'autres danses populaires de l'époque. Il m'a demandé : Lesquelles ? Je le batusi, le hitchhiker, le swim. Je lui ai fait une démonstration et il a aimé. Je lui ai dit : Je vais les apprendre à Uma et quand tu voudras qu'on change de pas, tu n'auras qu'à demander. » Tarantino tournera autour des danseurs en criant « Watusi ! Hitchhiker ! Batusi ! » Pour produire ce résultat très réussi. | Sources : Le Figaro Culture.