logo

Lambada

Illustration pour la danse Lambada

Originaire de la région de Belém, ville de l'estuaire de l'Amazone, dans le nord du Brésil, la lambada s'est diffusée à Bahia et à Porto Seguro. Le terme 'Lambada' est un obscur mot portugais utilisé au Brésil pour qualifier le mouvement ondulatoire produit par un fouet. Ce mouvement ondulatoire est reproduit par les corps des danseurs. L'ambiguïté obscure de cette figure est un des aspects différenciant la Lambada des autres danses. À l'origine, 'Llorando se fue', la chanson mère de la lambada a été composée en 1981 par Ulises Hermosa, musicien du groupe bolivien Los Kjarkas. Deux ans plus tard, la chanteuse Marcia Ferreira l'adapte en brésilien sous le titre 'Chorando se foy'. En 1989, des producteurs français de retour du Brésil, déposent le titre 'Lambada' à la Sacem, copie conforme de la version de Marcia Ferreira ; la flûte de pan est remplacée par l'accordéon dans la lambada. Ensuite, parrainé par Orangina et TF1, ils lancent le titre en France qui devient le tube de l'été interprété par le groupe Kaoma. Survient alors le succès mondial ! La Lambada se danse en couple, l'homme et la femme évoluant corps contre corps, ondulant des hanches et des épaules et glissant à l'envi un haut de cuisse genou entre les jambes du partenaire. C'est hot !