logo

Kazatchok

Illustration pour la danse Kazatchok

Le kazatchok ou kozachok est une danse d'Ukraine pratiquée jadis par les Cosaques. Elle est rapide, se danse en couple, sur un tempo rapide, en constante augmentation, et selon un mode improvisé. La femme mène la danse et l’homme suit, imitant ses figures ; la femme indique les changements en tapant dans ses mains. Le kazatchok se dansait lors des fêtes cosaques dans la région de Zaporijia, ville des rives du Dniepr, en Ukraine centrale sud. On y chantait, on jouait de la bandura – sorte de mandoline associant les effets de la cithare et du luth – et on dansait. La danse s'est fait connaître en sublimant les caractères fiers du tempérament cosaque. Le premier arrangement musical connu du kazatchok est dû au joueur de luth et compositeur du XVIIe siècle, K.S.R. Dusiacki. On dispose ensuite de recueils de mélodies datant de la seconde moitié du XVIIIe. Les premiers recueils imprimés apparaissent dès la fin de ce XVIIIe siècle. En Occident, au XVIIIe siècle, le kazatchok se trouve parfois inséré dans des ballets français mais il apparaît surtout en France après le passage des troupes russes à Paris en 1814, suite aux défaites napoléoniennes. La danse change dans le courant du XIXe, les danseurs commencent à se tenir en cercle. Depuis les années 1960, le kazatchok a gagné de nombreux pays.