logo

Haka

Illustration pour la danse Haka

L'histoire du Haka All Blacks, 'la danse', est celle des Maoris, ces habitants d'Aotearoa, premier nom de la Nouvelle Zélande, découverte par des Polynésiens au XIIe. Sans Maori, pas de Haka, l'un d'eux doit le mener, sinon la magie cessera. Ce rite peut exprimer la joie, la colère, le désir de vengeance. Comme les Anciens le disent, 'Tout le corps doit s'exprimer'. Chaque geste et expression sont nommés. Pour les yeux exorbités : Pukana. Pour la langue tirée (seulement les hommes) : Whetero. Pour les clignements d'yeux (les femmes) : Potete... Te Rauparaha, 1798?-1849, père du Haka All Black, était un chef de tribu. Pour échapper à des ennemis, il s'est caché dans une fosse sur conseil d'un chef ami. Le Haka narre son angoisse (C'est la mort. C'est la mort), et son soulagement, au départ de l'ennemi (C'est la vie. C'est la vie). 'L'homme poilu ayant été chercher le soleil', est le chef, ami et velu, l'ayant aidé à quitter l'ombre pour retrouver le soleil. En remerciement, Te Rauparaha a dansé et chanté... « Frappez des mains sur les cuisses | Que vos poitrines soufflent | Pliez les genoux | Laissez vos hanches suivre le rythme | Frappez fort des pieds | Ka mate. Ka mate | Ka ora. Ka ora | Tenei te ta ngata puhuru huru | Nana nei i tiki mai | Whakawhiti te ra | A upane ka upane | A upane kaupane whiti te ra. HI | C'est la mort. C'est la mort | C'est la vie. C'est la vie | Voici l'homme poilu | Qui est allé chercher le soleil et l'a refait briller | Faites face | Faites face en rang | Soyez solides et rapides | Devant le soleil qui brille | Hi ! Hi. »