logo

Charleston

Illustration pour la danse Charleston

Cette danse se cr√©e vers 1900 et doit son nom √† la ville de Charleston en Caroline du Sud. Ce n'est qu'en d√©but des ann√©es 1920 que le charleston prend son essor √† New York City et particuli√®rement √† Harlem. Les danseurs Noirs sont en plein succ√®s √† New-York au d√©but du si√®cle dans des revues black ou black and white. Le charleston cartonne du fait de son style dynamique et spectaculaire. Il se danse en solo, √† deux ou en groupe, sur les rythmes endiabl√©s du hot jazz. Danser la charleston consiste en des d√©placements du poids du corps d'une jambe √† l'autre, pieds tourn√©s vers l'int√©rieur et genoux l√©g√®rement fl√©chis ; agr√©ment√©s de figures improvis√©es avec parfois des mouvements acrobatiques inspir√©s des danses africaines, antillaises, etc.?Le charleston s'invite en France en 1925, avec la 'Revue n√®gre', se produisant au th√©√Ętre des Champs-√Člys√©es, et avec la danseuse noire am√©ricaine Jos√©phine Baker, qui le gigote √† fond dans les principaux √©tablissements de l'√©poque. Le charleston conna√ģt une tr√®s grande vogue en France, de 1925 √† 1927, puis se normalise √† partir de 1928, tout en restant r√©guli√®rement dans√©. Parmi les musiciens jouant des charlestons, citons : Sidney Bechet, Paul Whiteman, Claude Luter, les Haricots rouges, les Firehouse Five Plus Two (compos√© d'employ√©s de Disney), Chris Barber...